Ligne d'écoute 1 800 630-0907 514 630-0907

Le lien entre l’alimentation et l’humeur

Nos habitudes alimentaires ont un impact important sur notre santé mentale et notre énergie. Saviez-vous que certains aliments peuvent augmenter le niveau d’anxiété? Et à l’opposé, que certains aliments peuvent procurer une sensation de calme et vous aider à mieux faire face aux situations de tous les jours?

Voici quelques astuces alimentaires pour vous aider à diminuer votre vulnérabilité au stress et vous aidez à garder votre bonne humeur.

Stabiliser votre taux de sucre sanguin

Il est important d’avoir un niveau adéquat et stable de sucre dans le sang à travers la journée pour que nos organes et notre cerveau puissent bien fonctionner. Sinon, une instabilité peut causer des maux de têtes, de l’irritabilité, un manque de concentration, des tremblements et des sueurs froides, de l’anxiété et même des symptômes dépressifs. C’est pour ceci que les régimes, les restrictions alimentaires ainsi que le fait de sauter des repas ou des collations sont fortement déconseillés.

Comment remédier à cette situation?

o Manger aux 3 heures : chaque fois que vous sautez un repas ou une collation, votre taux de sucre sanguin chute. Il est vital d’éviter ces chutes en mangeant aux 3 heures.

o Privilégier les combinaisons alimentaires à chaque prise alimentaire : Combiner un sucre (fruits, féculents, desserts) avec une protéine (produits laitiers, viandes et substituts). La protéine aidera à ralentir l’absorption du sucre pour éviter une chute trop rapide de votre taux de sucre sanguin et à le maintenir à un niveau adéquat jusqu’à la prochaine prise alimentaire.

Savourer vos repas et vos collations

L’alimentation devrait être un plaisir, une pause, un moment pour soi. Si l’on mange avec des distractions, on perd le plaisir alimentaire et on n’est pas à l’écoute de nos signaux de faim et de satiété. De plus, en mangeant vite, on augmente aussi notre taux d’anxiété.

Comment remédier à cette situation?

o S’allouer un temps de pause pour manger (min. 10 minutes pour une collation, min. 20 minutes pour un repas).

o Éteindre le téléphone et la télévision.

o Mettre de la musique apaisante, des bougies, une belle nappe.

S’hydrater

Comme notre corps est fait à partir de 75-80% d’eau, la déshydratation peut causer un stress physique et mental. Vous risquez d’être plus irrité et d’éprouver des difficultés à vous concentrer.

Comment remédier à cette situation?

o Boire un verre d’eau (avec des tranches de citron ou d’orange pour varier le goût) ou une tisane avec chaque repas et collation.

Limiter les produits contenants de la caféine (café, thé, certaines boissons gazeuses (Pepsi, Coke), boissons énergisantes)

Ces produits sont des stimulants qui augmentent votre niveau de stress et d’anxiété et déshydratent votre corps.

Comment remédier à cette situation?

o Limiter votre consommation de produits caféinés à chaque jour; le moins, le mieux…

o Éviter la caféine jusqu’à 8 heures avant l’heure du coucher pour que votre corps ait eu le temps de l’éliminer de votre système avant le sommeil.

Limiter la consommation d’alcool

L’alcool déshydrate et rend le système plus vulnérable au stress et aux sauts d’humeur. De plus, l’alcool ne permet pas à votre corps d’avoir un sommeil réparateur.

Comment remédier à cette situation?

o Éviter d’en consommer si vous vivez une période difficile.

o Éviter d’en consommer avant le coucher.

En s’assurant que votre taux de sucre est stable, que vous êtes bien hydraté, et que vous limitez certains items qui peuvent augmenter votre vulnérabilité mentale, vous vous assurez d’être en meilleur état pour affronter les évènements stressants de la vie quotidienne. Un corps sain pour un état mental sain :)!

Bon équilibre!

Cet exercice peut sembler difficile pour certains qui sont dans le processus de guérison, de la réalimentation. Si vous trouvez ces étapes difficiles à suivre, il est fortement recommandé de consulter une nutritionniste spécialisée dans les TA pour vous guider vers la réalimentation.

2 thoughts on "Le lien entre l’alimentation et l’humeur"

  1. Stéphanie Boivin dit :

    Bonjour, j’ai beaucoup apprécié vous lire! Vous dîtes qu’il vaut mieux manger une source de protéines avec un sucre pour éviter les chutes glycémiques. J’ai aussi lu autrepart qu’il vallait mieux éviter les sucres rapides (comme les fruits) avec un repas justement pour la même raison et qu’alors les sucres normalement digérés rapidement fermentaient dans l’estomac, créant des ballonnements et maux de ventre. Depuis que j’ai ainsi changé mon alimentation, je mange mes fruits seuls et mon ventre s’en porte mieux. Que conseillerez-vous de faire aux personnes dans ma situation?

  2. Dina Merhbi dit :

    Bonjour

    Concernant votre question, aucune étude ne démontre l’effet de la fermentation des fruits s’ils sont consommés avec les repas ou entre les repas.

    Pour votre cas, ça se peut que vous aviez une légère intolérance à certains fruits, et de les consommer seuls vous causent moins d’inconfort.

    C’est toujours important de discuter avec un professionnel de la santé (médecin ou diététiste) si vous aviez des problèmes de digestion pour avoir un meilleur diagnostique et de modifier votre alimentation au besoin.

    Les intolérances et allergies alimentaires sont différentes d’une personne à une autre, et on ne peut généraliser pour tout le monde.

    Merci encore pour votre message, et si vous aviez d’autres commentaires ou inquiétudes, n’hésitez pas à nous contacter.

    Bonne journée
    Dina Merhbi, diététiste fondatrice de NutritionMontreal.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *