Ligne d'écoute 1 800 630-0907 514 630-0907

Les troubles alimentaires non spécifiés

Les troubles alimentaires non spécifiés englobent les problématiques qui ne répondent pas précisément aux critères des troubles alimentaires spécifiques tels que l’anorexie nerveuse, la boulimie et l’hyperphagie boulimique. Malgré ce fait, les personnes souffrant d’un trouble alimentaire non spécifié peuvent vivre également avec une faible estime de soi et une obsession de l’image corporelle. Les personnes atteintes de ces troubles peuvent compter les calories, instaurer des régimes amaigrissants, adopter des habitudes de surentraînement, etc. Il est important de prendre cette problématique tout autant au sérieux que les autres troubles alimentaires. 

Bigorexie

La bigorexie ou dysmorphie musculaire se caractérise par une impression d’être trop mince ou jamais assez musclé. La bigorexie est aussi nommée anorexie inversée. Il s’agit d’un trouble alimentaire qui touche plus particulièrement les hommes ainsi que les personnes dans le milieu sportif. Il est possible que la personne atteinte de bigorexie instaure des règles strictes face à la prise alimentaire, aux entraînements (surentraînements) et dans certains cas à la prise de suppléments. Des sentiments de culpabilité et de honte sont présents lorsque la personne concernée ne réussit pas à suivre les entraînements qu’elle s’est donnés. Les autres activités, loisirs et moments de détente peuvent être mis de côté au profit des entraînements.

Orthorexie

L’orthorexie se caractérise par une obsession de manger sainement. La personne souffrant de ce trouble mettra beaucoup d’énergie concernant le choix des aliments et à la façon de mieux les apprêter. Généralement, la valeur nutritive du plat sera mise en premier plan et le plaisir de manger en second plan. La personne souffrant d’orthorexie peut également vivre de l’isolement social, en raison de l’ampleur de ses comportements dans sa vie. 

Des recommandations de lecture

Il n’est pas toujours facile de comprendre la complexité du trouble alimentaire. Le processus de rétablissement de cette maladie peut être long et éprouvant pour la personne qui le vit. Il peut aussi amener son lot d’émotions pour les proches. Se tenir informé permet une meilleure compréhension de la maladie et de ses enjeux. ANEB vous propose une liste de lecture qui s’adresse aux personnes souffrant d’un trouble alimentaire, à leurs proches ainsi qu’aux professionnels qui désireraient mieux comprendre la problématique. La lecture de certains témoignages de personnes qui se sont rétablies d’un trouble alimentaire vous est également suggérée.

Télécharger ce document afin de connaître nos recommandations de lecture. Le document vous offre des suggestions en français et en anglais.