Ligne d'écoute 1 800 630-0907 514 630-0907

Pour 2014, je voudrais…

Chère année 2014,

En 2013, je n’ai pas toujours été sage.

J’ai mis mon corps à l’épreuve. Je ne l’ai pas toujours bien nourri, je l’ai même privé de ce dont il avait envie et je ne l’ai pas récompensé pour ses efforts. Je lui en ai demandé beaucoup, à mon corps, je dois l’admettre. J’ai toujours été très exigeante comme tu le sais, mais l’année dernière j’ai peut-être été trop loin.

Pour compenser les moments où je mangeais moins et ceux où je me privais de ce dont j’avais envie, il m’est arrivé de perdre le contrôle. Carrément, de perdre la carte et manger tout ce qui me tombait entre les mains. J’ai eu mal par la suite, et je m’en suis voulu.

D’ailleurs, il n’y a pas qu’envers mon corps que j’ai été dure.

Je me suis souvent sentie coupable cette année et je me suis « tapée sur la tête » à plus d’une reprise. C’est que dans ces moments-là, je ne m’aime pas. Je m’en veux d’avoir perdu le contrôle sur moi-même et je me parle… d’une façon qui n’est disons pas très « sage »! Je ne parlerais à personne de cette façon et pourtant, quand il s’agit de moi, il n’y a pas de limites dans ce que je peux me dire.

Il m’est aussi arrivé d’être dure envers les gens qui m’entourent. Ils ont de la difficulté à me comprendre, je le vois bien. Et ça me fâche lorsqu’ils veulent m’aider même si, au fond, je suis bien contente qu’ils soient là. Je suis parfois contradictoire, comme tu le sais aussi. Je m’en suis voulu d’avoir été dure envers eux.

Donc je l’avoue, je n’ai pas toujours été sage en 2013.

Mais j’ai aussi fait beaucoup d’efforts en 2013, et je pense qu’ils méritent d’être récompensés.

J’ai réalisé que j’avais un problème cette année. J’ai compris que de se faire autant de mal avec la nourriture, c’est un problème. Ça a été difficile de me l’admettre, mais une fois que ça a été fait, je ne pouvais plus me fermer les yeux. J’ai un problème avec mon alimentation, je l’avoue. Mais je crois que de le reconnaître, c’est déjà bien!

J’ai travaillé sur moi cette année, j’ai tenté de comprendre pourquoi je ne me traite pas toujours avec respect et pourquoi je m’en demande autant. J’ai tenté de m’aimer un peu plus, et crois-moi ce n’est pas facile! Alors j’essaie très fort de m’aimer, de me donner davantage d’amour. Les gens autour de moi disent que je le mérite, alors j’essaie de les écouter et de leur donner du crédit. C’est que j’ai de la difficulté à les croire… mais j’essaie!

J’ai essayé d’être plus à l’écoute aussi, surtout de moi. Pour entendre ce dont j’ai besoin et essayer d’y répondre. Ce n’est pas toujours évident, mais plus j’essaie et plus j’y arrive.

Je ne suis pas parfaite, je le vois bien, mais qui l’est?

Contrairement aux années précédentes, je ne désire pas de cadeaux sous mon sapin, ni de présents à mon anniversaire. Ce que j’aimerais vraiment c’est… la paix.

Une paix intérieure, tu sais? Me sentir bien avec moi-même, d’abord, pour ensuite être bien avec les autres. M’apprécier pour qui je suis.

J’aimerais aussi, si tu te sens généreuse, avoir une petite dose de douceur. De la douceur… pour moi. Pour me permettre d’être indulgente envers moi-même, de m’accorder le droit à l’erreur. Je l’utiliserais aussi avec mon corps, question d’être plus douce avec lui, contrairement à la manière plutôt violente dont je le traite habituellement.

De la douceur envers moi et mon corps… peut-être pourrais-tu en glisser une dose sous mon oreiller? J’en aurais bien besoin!

Je te remercie à l’avance, année 2014, et j’espère qu’on partagera ensemble plusieurs beaux moments.

Une fille plus si petite… qui veut s’en sortir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *