Ligne d'écoute 1 800 630-0907 514 630-0907

Première destination beauté: Barcelone

4 thoughts on "Première destination beauté: Barcelone"

  1. anne-marie phaneuf dit :

    bravo Julie, tu as choisi de regarder la réalité..toute nue ;-), tu aurais pu choisir de chercher les top modèles sur la plage pour t’enfoncer un peu plus sous ta serviette. Plutôt que ça tu as choisi de regarder de voir et ça t’a libéré ..un petit peu plus. Tu n’es pas la seule, on le fait toutes un peu chaque jour quant on choisi de s’aimer au lieu d’obéir aux conditionnements. Encore bravo ma chouette. Tu es dans la bonne direction

  2. Martine dit :

    Haha! ok définitivement, tu as un point. La semaine dernière je passais en révision une liste de « choses à apporter » en prévision d’un voyage au Pérou. Mes yeux se sont particulièrement arrêter devant : maillot de bain.. je me suis dit : hey! relax! vous allez être entre sherpa et lamas.. pas.. en Californie! Cependant, je crois que une partie de moi avait quand même un peu peur a l’idée du costume de bain.. mais au fond, j’ai vraiment pas envie de me torturer l’esprit une fois de plus avec cette histoire de : je suis pas assez ou qu-est-ce que ci! J’aurai donc une petite pensée pour toi la bas et vais tenter de passer cette pensée sous silence!
    Merci!

  3. Sab dit :

    Bonjour!

    Je découvre votre blog ce soir.
    De mon côté, les vacances riment non seulement avec la peur du bikini mais aussi du maillot « nageuse », du short, du débardeur, des jupettes… Je vis mal avec mon corps. J’arrive, quand je suis entourée d’étrangers à me détendre mais si je pars avec des proches (mes parents, mes beaux-parents, des oncles, tantes, etc.), impossible de me laisser à aller. Je reste coincée dans mes jupes qui frolent le sol et les pantalons en lin. Le maillot c’est juste à la piscine et sur la plage et encore avec un paréo… En fait, je ne regarde pas les autres et perso, je me fout pas mal de ce à quoi ils ressemblent mais je n’arrive pas à gérer le regard des autres. J’admire donc le fait que tu te sois libérée!

  4. Julie Bourgeois dit :

    Merci énormément pour vos commentaires Mesdames! TA ou non, nous sommes tous confrontés à nos insatisfactions corporelles et celles-ci s’avèrent souvent plus aigues lorsqu’on se dévoile physiquement et émotionnellement. En réplique à vos encouragements, je vous encourage à mon tour à poursuivre vos réflexions et vos discussions sur ce sujet, et de commencer/continuer à prendre des risques! N’oubliez pas qu’il est tout aussi important de parler de nos fiertés que de nos difficultés 🙂

    Bonne poursuite à vous toutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NUMÉRO DE CHARITÉ: 89 141 4195 RR 0001