Ligne d'écoute 1 800 630-0907 514 630-0907

Un Homme et son Trouble Alimentaire (T.A.)

7 thoughts on "Un Homme et son Trouble Alimentaire (T.A.)"

  1. Éric Coutu dit :

    Ça prends du courage pour s’exposer ainsi. Je n’ai que des commentaires positifs à te partager et aussi de te souhaiter de maintenir le cap
    Bravo
    Éric

  2. Alexandre Navratil dit :

    Merci Marc pour avoir partage ce temoignage fort touchant. Une belle demonstration de resilience.
    Felicitation.

  3. Sarah dit :

    Félicitations pour ce beau témoignage! Il est très généreux de votre part de partager votre expérience ouvertement. Je vous souhaite tout le meilleur et une bonne continuation dans vos démarches.

    Sarah

  4. C.Curadeau dit :

    Beau texte! Meme si mon cas étais different du votre, je suis totalement d’accord avec vous quand vous disiez que c’est a la fois un ennemi et un meilleur ami. Comme je suis dans un petit ville, je n’ai pas eu la même chance que toi et pouvoir etre suivi par des specialiste en T.A. mais je m’en suis quand meme sortie. Reste que même après la guerisson, cette epreuve reste gravé en nous.
    Bonne chance pour la suite!!

  5. Louis dit :

    Salut Marc, merci de partager ton histoire. De l’extérieur, à part peut-être quelques variations de poids, rien de cela ne paraissait. Et puis les variations de poids, surtout celles à la baisse, je les attribuais à une reprise intensive de ton programme d’entrainement. Bon succès avec la suite des choses et même si c’est plutôt ennuyeux à dire, la modération a bien meilleure goût. Si tu veux un partenaire de course de temps à autre, n’hésite pas à trainer tes godasses avec toi quand tu passes par Mirabel. La course sur l’heure du midi est de plus en plus populaire. Un petit 8 km entre amis, ca te dit ?

  6. Denise Beauchemin dit :

    Bravo Marc….
    Tu es un gagnant!
    Tu as livré une dure bataille pendant plusieurs années et maintenant tu connais l’équilibre. Il n’est pas facile de gérer l’alimentation, puisqu’on ne peut l’éliminer de notre quotidien mais il faut savoir l’utiliser…il faut manger pour vivre et non vivre pour manger….
    Merci de ton témoignage….tu m’aides beaucoup!

  7. Anne-Marie dit :

    Tu m’inspires au bout ! Moi aussi je m’en sors. J’adore courir et ce sport m’oblige a prendre soin de mon corps si je veux en profiter au max. Si je veux courir dans le plaisir, avec de l’énergie, je dois absolument me nourir comme il faut. Ca aide a moins culpabiliser quand on pense a ca ! On peut pratiquer ce sport pour différentes raisons, mais je pense qu’il importe de mettre l’accent sur la santé, qui est tellement précieuse. On est chanceux de pouvoir courir. Il faut se le rappeler. Pour moi il y a encore des regles, mais elle ne doivent pas nuire a ma santé. Je les vois comme des traces de la maladie qui vont peut etre s’en aller un jour.
    Merci encore pour ton témoignage. On est sur la bonne voie. On va y arriver 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NUMÉRO DE CHARITÉ: 89 141 4195 RR 0001