Ligne d'écoute 1 800 630-0907 514 630-0907

Ignorer l’ignorance en 2019

C’est triste à dire, mais malheureusement, encore aujourd’hui en 2019, beaucoup de gens ne comprennent pas ce qu’est un trouble alimentaire et peuvent juger, de ce fait, les personnes qui en sont atteintes.

Beaucoup de gens ont de la difficulté à comprendre que les troubles alimentaires ne sont pas un caprice, mais une maladie… un trouble de santé mentale.

Des commentaires du genre «  Hey le squelette », «  Tu es plus intelligente que ça, je vois pas pourquoi tu restes là-dedans, tu fais exprès », «  T’as l’air morte », «  Mange c’est pas compliqué, tu prends la bouffe et tu la mets dans ta bouche, that’s it », «  Arrête de vouloir faire pitié et de chercher l’attention » (et j’en passe), j’en ai entendu beaucoup trop, il est temps que cette ignorance cesse. Ces paroles sont blessantes. Un trouble alimentaire, ce n’est pas qu’un DÉSIR d’être maigre, c’est beaucoup plus profond et complexe. C’est un mal-être si intense qu’il nous mène à nous torturer nous-même, parfois jusqu’à ce qu’on disparaisse. Et il faut arrêter de croire que c’est un  manque de volonté,  car toute personne souffrant d’un trouble alimentaire VEUT guérir plus que tout, mais la difficulté est si intense qu’elle semble insurmontable. J’ai bien dit « semble », car oui c’est surmontable, ça peut être extrêmement long, mais beaucoup de gens s’en sortent. J’aimerais donner le remède miracle, mais je ne l’ai malheureusement pas…

Ce n’est pas non plus une question de ressembler à un mannequin. Le mannequinat n’est pas une maladie. Les gens nous comparent souvent avec les mannequins, car ils sont souvent très minces et oui, certain.e.s d’entre eux souffrent d’un trouble alimentaire. Un trouble alimentaire ne s’empare pas d’une personne, car elle désire devenir mannequin; encore une fois, c’est plus complexe.  Je vous rappelle que les troubles alimentaires sont multifactoriels. Les troubles alimentaires sont causés par l’interaction entre divers facteurs de risque biopsychosociaux. Il serait réducteur de croire qu’il s’agit uniquement d’un désir ou d’une pression à devenir ou à rester mince. Pour certain.e.s, le trouble alimentaire devient, en quelque sorte, un moyen de tenter d’avoir un contrôle sur sa vie.  Chaque cas étant unique, la fonction du trouble alimentaire dans la vie de la personne peut changer.

Renseignez-vous

Renseignez-vous sur les troubles alimentaires, cela vous aidera à mieux saisir l’ampleur de la maladie et ses enjeux. Le site d’ANEB (www.anebquebec.com) par exemple, peut constituer une source d’information pertinente pour se renseigner ou pour partager sur le forum. Vous avez entre 14 et 20 ans, vous pouvez venir poser vos questions à un.e intervenant.e en ligne, sur le chat, de 16 h à 20 h 30, du lundi au jeudi, via anebados.com .

Je souhaite qu’en 2019, il n’y ait plus de tabous relatifs à ces maladies et envers ceux.celles qui en souffrent. Je ne sais pas si je réussirai à faire une différence, mais je l’espère grandement.  Aidez-moi dans ma quête en sensibilisant les gens qui vous entourent.

Continuez tous et toutes votre beau travail, la guérison viendra frapper à votre porte!

Gabrielle

Merci à notre bénévole Dominique Laliberté pour son aide à la relecture du texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NUMÉRO DE CHARITÉ: 89 141 4195 RR 0001