Ligne d'écoute 1 800 630-0907 514 630-0907

La théorie de la restriction ou l’art de ne pas penser à un éléphant rose

8 thoughts on "La théorie de la restriction ou l’art de ne pas penser à un éléphant rose"

  1. plouffe louise dit :

    wow merveilleux article je me reconnais comme c’est pas possible

    1. m.guenette dit :

      Merci de la part de l’auteure et merci de nous lire!

  2. Christine dit :

    Je suis une boulimique en retablissement depuis 10 ans, et suis decue de voir que vous faites completement abstraction de l’aspect physique des dependances alimentaires. Il y a abundance de preuves scientifiques Au sujet de la dependence physique Au sucre. Je suis d’accord avec votre argument que l’interdit et la culpabilite empirent la partie emotive de l’obsession pour un aliment donne. Cependant , manger du sucre, comme sniffer de la coke, cree un sentiment temporaire d’euphorie que Le corps crave aussitot qu’il s’estompe. D’ou la devise: c’est plus facile de pas commencer que d’arreter. Ceci est un article pour la population Générale, et une insulte pour les gens atteints d’un vrai trouble alimentaire.

    1. m.guenette dit :

      Bonjour Christine,

      Le sucre ne crée pas de dépendance, il s’agit d’un mythe, d’une croyance erronnée véhiculée dans notre société. Cependant, le sucre engendre effectivement une certaine dose de plaisir, lorsque consommé, d’où le réconfort qui peut parfois y être associé. Il est impossible d’avoir une alimentation sans sucre, notre cerveau se nourrit uniquement de sucre. Le sucre se retrouve notamment dans les fruits et les produits laitiers. Nous encourageons plutôt les gens à trouver d’autres formes de plaisir et de réconfort qu’uniquement dans la nourriture. Je vous invite à lire notamment cette séance de clavardage, ainsi que d’autres séances, si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur le sujet: http://www.anebquebec.com/pdf/clavardage/logs/2013/aneb_clavardage_27-06-13.pdf.

  3. Choco911 dit :

    Je me suis reconnue dans cette article, aujourd’hui j’applique vos conseil. Aucune restrictions, je ne veux pas maigrir, je mange seulement bien pour alimenter mon cerveau. Merci

    1. Merci à vous pour votre commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NUMÉRO DE CHARITÉ: 89 141 4195 RR 0001