Ligne d'écoute 1 800 630-0907 514 630-0907

1000 espoirs

[Ce billet représente la troisième partie du texte intitulé 1000 jours de rémission ainsi que la suite du billet 1000 mercis.]

Dans la vie, on doit parfois traverser des tempêtes. Dans la tempête, quand on regarde autour de soi, on n’y reconnaît plus rien et on perd sa perspective. Nos repères sautent. Il est vrai qu’on ne peut pas prévoir quand la tempête se terminera, mais on peut toujours croire qu’elle va se terminer. Parce qu’elles sont toujours temporaires les tempêtes. N’oubliez pas de respirer, lever la tête vers le ciel, repérez-vous avec les étoiles et laissez-les vous guider. Elles vous guideront. Ayez espoir que vous vous en sortirez, croyez en vous, accrochez-vous à votre volonté, et dîtes-vous que le ciel est toujours plus beau après la tempête. Je peux vous l’affirmer ça. Vous voulez l’admirer ce ciel là. Il en vaut la peine.

Le rétablissement: tomber, se relever, apprendre sur soi

Le succès n’est surtout pas une ligne droite et celui qui réussit n’est pas nécessairement le meilleur. Chacun a un rythme différent qui lui est propre. Celui qui réussit est celui qui continue. C’est simplement celui qui sera tombé le plus et qui, envers et contre tout, aura continué de se relever. Il n’évite pas, il a appris à se détacher. Il a confiance, il fait confiance et il sait qu’il apprendra de ses erreurs surtout. Ça fait toujours aussi mal, des fois plus que d’autres, mais il a appris à mieux tomber aussi et il a appris à prendre soin de lui pour pouvoir se remettre plus rapidement. À chaque fois. Il sait maintenant que l’important c’est de se relever, d’apprendre des choses et de prendre soin pour pouvoir continuer. De fois en fois, il s’améliore. Il prend en force aussi et il se solidifie. Il n’a pas nécessairement moins peur, mais il a appris à maîtriser ses peurs. Il est celui qui a choisi d’investir ses désirs plutôt que de laisser ses peurs l’investir. Il est celui qui a choisi d’être libre. Il fait preuve d’humilité aussi. Il a choisi d’être reconnaissant de ses chutes, elles lui auront beaucoup appris. Se sont elles qui lui ont permis de pouvoir mieux continuer à avancer… sans elles, il n’aurait pas pu savoir! Faire des erreurs l’aura donc rendu plus heureux! Il sait maintenant quoi éviter! Il est celui qui aura choisi de voir les choses comme une opportunité et d’en grandir. S’il semble réussir autant aujourd’hui, c’est grâce à sa façon de voir les choses, mais surtout parce qu’il a accepté qu’il ne pouvait pas tout, qu’il ne saurait pas tout, qu’il serait toujours imparfait aussi, qu’il ferait donc encore des erreurs et qu’il avait surtout besoin des autres. Il sait qu’il tombera encore, mais il s’en fou de cette idée, elle n’est pas importante. Il veut juste pouvoir apprendre et s’améliorer toujours et encore plus. Il a compris que, sa valeur, ce n’était ni rien et ni personne qui la déterminerait pour lui. Il a décidé de la nourrir. Il a choisi la vie, il a choisi de vivre et d’être heureux. Avec lui en premier, avec les autres et juste tout court.

ImageConclusion1000jours

On a tous droit au bonheur

C’est avec émotion que je vous dis que la jeune femme très souffrante que j’ai été n’existe plus aujourd’hui; je suis maintenant une femme heureuse qui continue de grandir et de s’épanouir. Et ce, entre autres, grâce au cheminement que j’ai dû faire, que j’aurai choisi de faire, et qui continue. Je suis aujourd’hui très reconnaissante, j’apprécie la chance que j’ai, mais c’est facile maintenant puisque j’aurai appris, que j’ai l’espace pour le faire et que j’ai surtout beaucoup de reconnaissance. Ça n’a pas toujours été comme ça. J’ai fait mon chemin et ça ne me demande plus d’efforts aujourd’hui… mais ça n’a pas toujours été le cas et ça ne veut pas dire que ce sera toujours le cas. Je dois prendre soin de mon bonheur, je dois continuer de me porter attention, de me respecter et de prendre soin de moi. Ce sera toujours juste un acquis et aussi solide qu’il puisse être en ce moment, je ne connais pas l’avenir et je ne sais pas s’il le restera. Je ne sais pas, mais j’ai confiance… tellement confiance!

Je vous souhaite de devenir aussi confiant et aussi heureux que moi sinon plus! Le bonheur est un choix, aussi difficile que ça puisse être de l’accepter… au début. Je crois en vous et j’ai espoir que vous arriverez  à vous en sortir et avoir ainsi la chance de pouvoir célébrer 1000 jours de rémission. Allez-y un pas à la fois et à votre rythme. Respectez votre rythme, il aura toujours raison.

Marie-Eve Gosselin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *