Ligne d'écoute 1 800 630-0907 514 630-0907

Peur des miroirs?

Il était une fois une fille qui avait peur des miroirs.

Bon, cette phrase est peut-être un peu trompeuse, puisque je n’avais pas peur des miroirs eux-mêmes.

J’avais peur de ce qu’ils reflétaient.

Je me réveillais le matin et je détestais mon reflet.

J’allais à l’école, croisais un aperçu de mon visage dans la fenêtre d’une voiture ou dans le miroir de ma voisine de casiers, et je détestais mon reflet.

Je rentrais à la maison, faisais mes devoirs ou prenais par à des activités parascolaires, et évitais les miroirs à tout prix, parce que je savais très bien ce que j’y verrais.

Je savais qu’à la fin de la journée, quand je me préparais pour me coucher, je devais finalement regarder mon reflet.

Et plus que tout au monde, je détestais ce reflet.

Permettez-moi de vous dire quelque chose: se détester, c’est carrément épuisant.

Donc donnez vous un coup de pouce, rendez votre vie un peu plus facile, et essayer cette astuce :

1. Trouvez-vous un miroir, de préférence le matin, ou avant de sortir de chez vous.

2. Trouver 3 choses que vous aimez de votre reflet. Je m’en fous si elles sont hyper spécifiques ou franchement bizarres.. Vous ne faites pas cela pour impressionner quelqu’un d’autre, mais pour vous aider vous-même. Écoutez, je sais que pour certains, ce sera difficile au début, mais continuez à y travailler, tous les jours, plusieurs fois par jour si nécessaire. 21 jours consécutifs de quoi que ce soit forme une habitude, alors persistez.

Et si vous pouvez trouver un attribut qui pourrait ne pas être considéré « typiquement beau », mais que vous trouvez, par son originalité, magnifique, vous recevrez des points bonus de ma part!

3. Continuez avec votre journée, et quand vous vous trouvez forcément face à face avec votre reflet, vos yeux sauront où aller, et trouveront la beauté de votre corps dans ces trois attributs.

Pourquoi ça fonctionne: Nos yeux ne sont pas réellement ceux qui « voient»; ils ne font que transmettre l’information et l’envoyer à notre cerveau, et ce petit bâtard compliqué peut faire ce qu’il veut avec ces images.

Commencez à chercher la beauté, au lieu de distinguer vos 10394855 défauts (ne mentez pas, nous le faisons tous parfois), et votre reflet changera devant vos yeux.

En choisissant ce sur quoi votre cerveau doit se concentrer, au lieu de vous dictez quelle partie de votre corps vous détesterez aujourd’hui, vous estompez les défauts et laissez votre beauté prendre le dessus.

Vous trouverez avec le temps combien de merveilleuses parties de votre corps sont dignes d’amour et d’admiration.

Je ne peux qu’espérer qu’avec un peu de temps et beaucoup d’efforts, quand vous passerez devant un miroir à la fin d’une longue journée, vous pourrez enfin sourire.

Passez une bonne journée mes amours,

xoxo

Gabrielle Vachon

http://fudgeperfection.blogspot.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *