Ligne d'écoute 1 800 630-0907 514 630-0907

La vedette, c’est moi!

Parfois, je déambule sur le tapis rouge.
Parfois, pendant l’hiver, on me complète avec des collants.
Parfois, on me sort ville avec des bottillons.
Parfois, je suis accessoirisé de bijoux, de foulards.
Parfois, je suis jaune, rouge, noir, ivoire.
Parfois, je brille de mille feux.
Parfois, on me fait danser.
Parfois, je suis en forme de A.
Parfois, je suis plus cintrée.
Parfois, on me lave. Je préfère le savon délicat.
Parfois, on me cache sous des vêtements amples.
Parfois, devant le miroir, on m’examine sous toutes mes coutures.
Parfois, on me juge sévèrement et me critique.

Parfois, on souhaiterait un modèle différent.
Parfois, on veut m’échanger pour un modèle plus en vogue.

Évidemment, vous aurez compris que je ne parle pas ici d’un quelconque vêtement mais bien du corps, votre premier et plus important vêtement. Le domaine de la mode ne cesse de nous dicter les meilleures pratiques pour avantager notre corps pour qu’au bout du compte, tout le monde se rapproche de la silhouette parfaite et finisse par se ressembler, perde son unicité.

Ce n’est pas d’hier que la diversité corporelle est sous représentée dans le domaine de la mode. Pourtant, s’il y a bien une industrie qui valorise la variété des styles et l’innovation, c’est celle-ci. Sur les passerelles, on remarque des matières qui sortent de l’ordinaire, des mélanges de couleurs inusités, des coupes insensées, mais toujours la même toile de fond, un corps, votre corps.

Et si cette toile de fond devenait la vedette?

En fondant Mlle Fripe, je me suis promise de refléter la vraie vie. La vraie de vraie. Celle où tout le monde n’est pas millionnaire et où la diversité corporelle est bien présente. C’est pourquoi les vêtements de seconde main présentés sur le site web sont tous portés par des femmes de différentes tailles. Est-ce que c’est la première chose que l’on remarque en arrivant sur le site web? Pas du tout. Notre œil voit simplement les femmes qu’il voit à chaque minute de son quotidien, celles de la vraie vie. S’associer avec Anorexie et boulimie Québec (Aneb) fut tout naturel pour nous afin de rendre cette philosophie plus concrète. Mlle Fripe offrira ainsi 10% de ses revenus annuels à ANEB.

Les propriétaires de Mlle Fripe

Bref, votre corps, portez-le fièrement, c’est votre premier vêtement. Chez Mlle Fripe, votre corps n’est pas au service de vos vêtements, mais ce sont plutôt vos vêtements qui sont au service de votre corps. Alors, puisqu’il tient la vedette, pourquoi payer une fortune pour le cacher, quand vous pouvez payer trois fois rien pour lui rendre hommage. Agissons ensemble pour valoriser la diversité corporelle dans le domaine qui nous passionne, la mode.

Charlotte Archambault

Co-propriétaire de Mlle Fripe

Crédits photo: Frédéricke Gervais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *